Rubrique Programmation 2017-2018

Les films 2017-2018

(Présentations extraites en partie du site des Enfants de cinéma, du site de Folimage et de Wikipédia)

Cycle 1


Monsieur et Monsieur

Durée totale : 43 minutes
Un grand classique de l’animation tchèque

Les aventures burlesques de deux petits ours "Monsieur" et "monsieur", partis à la rescousse d’une princesse aux allures de poisson, défendant leur nouveau potager contre un bouc bien mal intentionné ou expérimentant l’hibernation au pays des pingouins.
3 courts métrages .

Plus d’informations

Les contes de la mère poule
programme de 3 courts-métrages,
Iran,
1992, 1998 et 2000,
couleurs,
46 mn


Résumé
"Shangoul et Mangoul" est une variation, en laine brodée traditionnelle de la région de Kirman, du conte des sept chevreaux.
"Le poisson Arc-en-ciel", en tissu découpé et animé, démontre que l’union fait la force, et raconte l’entrée dans le groupe du poisson solitaire « Arc-en-ciel »
"Lili Hosak, en papier découpé, fait s’animer les motifs animaliers d’un tapis persan"

Lien technique du film :
[http://nanouk-ec.com/enseignants/les-films/les-contes-de-la-mere-poule]

Cycle 2

Les burlesques

Programme de 3 courts métrages,
Charles Chaplin, 
Charley Bowers et Buster Keaton
États-Unis,
noir et blanc,
muet
59 mn


Résumé

Lien vers une fiche technique du film :
[http://nanouk-ec.com/enseignants/les-films/les-burlesques]


Les aventures du Prince Ahmed

Lotte Reiniger
1926, Allemagne
65 minutes, film d’animation, muet teinté
Titre original : Die Abenteuer des Prinzen Achmed


Résumé
Un enchanteur maléfique convoque les esprits et fabrique un cheval volant. Il en fait une démonstration au Calife lors de son anniversaire, lui offre et réclame en échange sa fille Dinarzade. Son grand frère, le Prince Ahmed, s’y oppose fermement mais se laisse convaincre d’essayer le cheval. Celui-ci l’emmène contre son gré jusqu’aux îles Wak-Wak, où il rencontre d’abord un harem accueillant, puis Peri Banu, une femme-oiseau, reine des lieux....

- Lien vers une fiche technique du film :
[http://nanouk-ec.com/enseignants/les-films/les-aventures-du-prince-ahmed]

Jeux d’images

Programme constitué de 7 films de Norman McLaren


Résumé

Opening Speech
(Discours de bienvenue de Norman McLaren)
À l’occasion du Festival international du film de Montréal, le cinéaste Norman McLaren tente de prononcer un discours de bienvenue, mais un micro récalcitrant l’en empêche.

Hen Hop
Une poule danse et se transforme au rythme d’une musique folklorique canadienne.

Caprice en couleurs
Trois variations cinétiques abstraites associées à une construction musicale jazz en trois mouvements.

Canon
Film didactique présentant trois illustrations des principes de la forme musicale du canon : la première réalisée en animant des blocs de bois sur un damier, la seconde en animant des éléments découpés et la troisième en filmant séparément des acteurs pour ensuite les placer dans une même image à l’aide d’une tireuse optique.

Le Merle
Norman McLaren, Office national du film du CanadaRésumé : Fantaisie visuelle illustrant une chanson traditionnelle québécoise racontant l’histoire absurde d’un merle qui perd une à une les différentes parties de son corps.

Blinkity Blank
Provoquant un étrange feu d’artifice, des formes lumineuses se livrent un combat amical évocant à la fois le jeu et le rituel amoureux des oiseaux.

Il était une chaise
Un jeune homme, qui voudrait bien s’asseoir pour lire un peu, est confronté à une chaise rébarbative. Ce n’est qu’après avoir établi avec elle une relation égalitaire et respectueuse qu’il parvient à ses fins.

Lien technique du film :
[http://nanouk-ec.com/enseignants/les-films/jeux-d-images/cahier/generique#film]

Cycle 3

Les burlesques


Programme de 3 courts métrages,
Charles Chaplin, 
Charley Bowers et Buster Keaton
États-Unis,
noir et blanc,
muet
59 mn

Lien vers une fiche technique du film :
[http://nanouk-ec.com/enseignants/les-films/les-burlesques]

Le tableau

Le Tableau
Jean-François Laguionie, France, 2011.
76 minutes, couleur.


Résumé
Nous sommes invités, dès le générique, à pénétrer dans un tableau. Une jeune fille, Lola, nous accueille et nous présente les personnages de la peinture. Répartis en trois groupes (les Toupins, les Pafinis et les Reufs), ils se partagent un paysage fantastique constitué d’un château, d’un jardin, d’un lac et d’une forêt.

L’harmonie ne règne pas dans le tableau, si les personnages sont tous issus de la même main, ils sont à des stades de finition différents : les Toupins, finis, s’estiment supérieurs et se sont autoproclamés maîtres du tableau au détriment des deux autres groupes. Cette oligarchie contrarie les amours de Ramo, un jeune Toupin, et Claire, une Pafinie. Elle est aussi à l’origine d’actes de violence envers les Reufs.

Le cadre est posé, l’aventure peut commencer....

Lien vers une fiche technique du film :
[http://nanouk-ec.com/enseignants/les-films/le-tableau]

L’homme qui rétrécit

L’homme qui rétrécit
Jack Arnold
États-Unis, 1957,
81 minutes, noir et blanc.

Résumé

Comme les chats, Robert Scott Carey, Américain moyen, a peut-être sept vies, dont une vie éternelle, au-delà de la mort et de la disparition. Dans une première vie d’homme moyen, il est un heureux vacancier en mer, avec son épouse. Mais un nuage, flottant au ras de l’eau, passe mystérieusement sur lui, et l’irradie d’un scintillement dont il ne se remettra jamais. Dans une deuxième vie, il devient un malade, puis un infirme et un cobaye de la science, enfin une victime des médias : il rapetisse régulièrement, ce qui en fait un cas unique. On stoppe provisoirement son mal, et il imagine un temps vivre une troisième vie, de nain, mais le mal revient. Une quatrième vie le fait lutter avec un chat, en lieu et place d’une souris. Sa cinquième vie, au sous-sol, est celle d’un naufragé sur une île hostile, sa sixième celle d’un insecte poursuivi par une araignée. Son ultime métamorphose le mène aux confins de l’infini, dans la microscopie de l’atome, qui le renvoie, par la pensée, à l’infiniment grand du cosmos, et à l’au-delà où, peut-être, il réside intemporellement, comme sa voix off pourrait en attester depuis qu’au début du récit elle a affirmé : « Je suis Robert Scott Carey. »

Lien technique du film :
[http://nanouk-ec.com/enseignants/les-films/l-homme-qui-retrecit]

S'informer, rechercher, nous contacter